Avocat au Barreau de SAINT-GAUDENS
Vous êtes ici :

Présentation de notre cabinet

Le cabinet a été fondé en 1966 par Charles MOUNIÉLOU, en qualité d'avoué auprès du tribunal de grande instance de SAINT-GAUDENS. Après la réforme de 1971, il devint avocat. Il fut également élu deux fois bâtonnier.

C'est en 1988 que Catherine MOUNIÉLOU prête serment, et s'est associée à partir de 1989 de la société civile professionnelle, nouvellement crée. En 1998, elle a pris seule la direction du cabinet, accompagnée de différents collaborateurs au fil des ans.

L'activité du cabinet a toujours été « généraliste » sur l'ensemble de la région occitane, prenant en charge tant des dossiers civils, notamment auprès des compagnies d'assurance, qu'administratifs, essentiellement mandaté par les collectivités territoriales.

Aussi, le cabinet a su se distinguer en prenant sa part d'affaires pénales. Le cabinet a ainsi participé à une dizaine de procès d'assise, et a acquis une notoriété remarquable en défendant M. Henri Jean JACOMET, à l'occasion du drame de la tuerie de HUOS.

Un épisode de la série "Faîtes entrer l'accusé" lui est notamment consacré.

À l'instar des autres membres du barreau de SAINT-GAUDENS,  il a eu à s'adapter lors de la réforme de la carte judiciaire ayant conduit à la suppression du tribunal de grande instance. Et de même qu'elle s'était montrée très active contre ce projet, Catherine MOUNIÉLOU a su défendre l'intérêt pour le justiciable de son retour.

En 2014, la Garde des Sceaux Mme. Christiane TAUBIRA inaugurera la réouverture de la juridiction.

Son activité tient pour l'essentiel dans le contentieux, dans toute une diversité de domaines. Le conseil occupe néanmoins une place de plus en plus importante.

Le cabinet MOUNIÉLOU est également membre du réseau EUROJURIS, qui développe un maillage de relations professionnelles à l'international tout en proposant des formations de haute qualité.

Enfin, le cabinet s'est adapté avec succès à de nouvelles perspectives et à de nouveaux enjeux, avec la mise en place de la multipostulation dans le ressort de la cour d'appel, issue de la loi du 6 août 2015, qui lui permet d'agir sur l'ensemble du ressort de la cour d'appel de TOULOUSE.

Plus récemment encore, au début de l'année 2018, la troisième génération est arrivée, en la personne d'Etienne MOUNIÉLOU, avocat et enseignant en droit civil et en droit public à l'Université Toulouse 1 Capitole.
La suite de cette histoire sera à vos côtés.
  • Galerie
  • Galerie
Information sur les cookies
Ce site utilise des "cookies" pour effectuer de la mesure d’audience, ne nécessitant pas de consentement préalable, en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vos données personnelles ne sont pas collectées et ces cookies ne représentent aucun danger pour votre équipement.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations Moins d'informations
Les cookies sont des fichiers textes utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site n’utilise que des cookies d'identification, d'authentification, d’analyse de mesure d'audience ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez cependant vous opposer à la mise en place de ces cookies en désactivant cette option dans les paramètres de votre navigateur.
Nous vous invitons à consulter les instructions de votre navigateur à cet effet et vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
J'ai compris